Oct 23 2018

La Fabuleuse Histoire du 4éme rapport

Luc Fertin

La fabuleuse histoire du 4éme rapport !

4 rapports, impossible me diriez-vous ! qui est capable d’enfiler 4 rapports à la suite sans essouffler la machine et sans la rendre impuissante ! On pourrait facilement imaginer ce genre de dialogue au comptoir d’un bistrot ou entre amis épicuriens. Il n’en est rien.

En 1937, Michelin, fabricant français de pneumatiques, rachète Citroën et place Pierre Boulanger comme patron. Il a l’idée de créer une voiture destinée aux classes sociales du monde rural et à faibles revenus, le souci premier étant de permettre à la maison mère Michelin d’accroître son activité de pneumatiques.

S’inspirant d’une enquête faite auprès d’un public ciblé, envoyée à plusieurs milliers d’exemplaires à travers l’ensemble du territoire , Boulanger écrit le cahier des charges précis et draconien, définissant le projet « TPV » (« toute petite voiture »)3 : avec quatre places assises, 50 kg de bagages transportables, 2 CV fiscaux, traction avant (comme les 11 et 15/Six), 60 km/h en vitesse de pointe, boîte à trois vitesses, facile d’entretien, possédant une suspension permettant de traverser un champ labouré avec un panier d’œufs sans en casser un seul, et ne consommant que 3 litres aux 100 kilomètres. Elle doit pouvoir être conduite facilement par un débutant. Et surtout, aucun signe ostentatoire. Le slogan publicitaire « 4 roues sous 1 parapluie » de la fin des années 1960, résume assez bien l’esprit général de ce que le patron attendait.

Il désigne André Lefebvre à la tête du bureau d’études, qui a déjà fait ses preuves sur la Traction. Il aura pour associés, Pierre Meyer, Alphonse Forceau s’occupant de la suspension, Jean Muratet spécialiste de la carrosserie, et Flaminio Bertoni4.

Après la fin de la guerre, le rythme s’accélère. Walter Becchia finit de mettre au point le « moteur boxer bicylindre », toujours bicylindre de 375 cm3 mais refroidi par air, développant 9 ch SAE, directement inspiré du moteur équipant la moto de celui qui réclama longtemps de pouvoir dessiner la TPV : Flaminio Bertoni. La TPV reçoit aussi une boîte de vitesses à trois vitesses et une surmultipliée, et le patron accepte enfin que l’on emboutisse la carrosserie de la future 2 CV ce qui autorise quelque galbes de tôles comme des jupes d’ailes à l’arrière. Elle dispose d’une suspension à ressorts hélicoïdaux avec amortisseurs à friction et batteurs d’inertie, inventée par Léon Renault, qui lui procure sa fabuleuse tenue de route.

Le 7 octobre 1948, au salon de l’automobile de Paris, Citroën présente la 2 CV type A presque définitive. Elle n’est pas encore disponible et il n’est pas possible de voir ce qui se cache sous le capot10.Une plaisanterie est lancée : « Obtient-on un ouvre-boîte avec elle ? ». Le succès de curiosité est aussitôt refroidi par son prix qui n’est que provisoire et par des délais de livraison trop flous. Très rustique, avec une silhouette déconcertante, elle semble issue du concours Lépine.

 

En 1949, juste avant l’ouverture du salon de Paris, elle est reçue par le service des Mines et désignée « Type A » (comme la TPV en 1939). La production de la 2 CV type A commence alors, avec un modèle unique et une seule couleur disponible. Elle est vendue sans serrure de portes : le dispositif d’antivol proposé étant celui adopté sur les bicyclettes, pris entre le volant et la barre centrale du siège avant. Les seuls instruments du tableau de bord sont un tachymètre et un ampèremètre.

Dans le même esprit de sobriété, le dépliant qui présente le produit est simple : quatre pages au format d’une carte postale (9 × 13 cm), imprimées en monochromie avec quatre photos.

Une innovation inclue depuis le début de la production fut le montage en série des nouveaux pneus à carcasse radiale de Michelin, commercialisés pour la première fois sur la 2CV 12. Cette conception radiale faisait partie intégrante de la conception du châssis de la 2CV13

Monsieur Boulanger était contre les boites à quatre vitesses, alors qu’elle aurait bien été utile sur la Traction entre autres, et en conséquence au lieu d’appeler cette vitesse la quatrième il l’appela surmultipliée pour ne pas se contredire. Comme quoi les génies sont aussi de mauvaise foi.


Déc 11 2017

Rallye 2cv : pimentez votre séminaire !

Luc Fertin

Quoi de mieux qu’un rallye 2cv sur la route du piment basque pour apporter une touche d’originalité et de caractère à votre séminaire ?

C’est ce qu’ont pu expérimenter les salariés d’une compagnie internationale lors de leur séjour professionnel en terres basques, organisé du 7 au 9 décembre par Sagarmatha. Moment d’authenticité et de convivialité, la sortie 2cv était concoctée par l’agence Sud Emotion et son partenaire Events Car. Conduire une veille demoiselle est déjà en soi une épreuve inoubliable. Mais les deuchistes du jour ont dû aussi relever un défi sportif, un challenge d’adresse et une dégustation de produits locaux, sur cette route les menant à Espelette – capitale du piment basque.

Epreuve de la soka deuch : l'équivalent du tir à la corde de la force basque (soka tira) mais… avec une deuche et trois personnes dedans ! Séminaire 2cv Pays Basque

Epreuve de la soka deuch : l’équivalent du tir à la corde de la force basque (soka tira) mais… avec une deuche et trois personnes dedans !

“DEUCHE,
SOCA DEUCHE..”
À quatre dans chaque deux pattes pour une soixantaine de kilomètres, bien souvent à 60 km/h, bien assez pour remonter le temps. De village en village, sur la route des crêtes, à amadouer la “bête”, à trouver sa route en suivant le road-book, à résoudre des énigmes, à répondre au quizz sur ce beau pays vert. À (re)faire connaissance, à partager. Entre un soka tira (“tir à la corde”) version deuche et un jeu de quilles d’antan, il était temps de s’émoustiller les papilles avec une halte chez Ttipia à Espelette. Foie gras au piment, espenade (jambon-tomate-ail-piment), fromage de brebis relevé d’une larme de gelée de piment, craquant au piment et son confit de piquillos, le tout arrosé avec modération mais délectation de Goxedari (“douceur à boire”).

De quoi mettre en appétit : direction la ferme Ostalapia, ancien relais sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Où l’on vient toujours en pèlerinage, plaisir du palais et belle cheminée. Les cœurs réchauffés, vous voilà prêts à retourner travailler !

Corde de piments d'Espelette. Séminaire 2cv Pays Basque

Corde de piments d’Espelette.

L'auberge d'Ostalapia, jamais très loin quand il s'agit de se faire plaisir à table dans un cadre exceptionnel. Séminaire 2cv Pays Basque

L’auberge d’Ostalapia, jamais très loin quand il s’agit de se faire plaisir à table dans un cadre exceptionnel.

Non ce n'est pas une danse avec une 2cv, mais une épreuve de force basque revisitée. Séminaire 2cv au Pays Basque.

Non ce n’est pas une danse avec une 2cv, mais une épreuve de force basque revisitée.

Le GPS version 2cv : le road-book directionnel, outil indispensable au co-pilote ! Séminaire 2cv Pays Basque.

Le GPS version 2cv : le road-book directionnel, outil indispensable au co-pilote !

L'équipe Events Car assure une assistance de chaque instant pour que votre séminaire Rallye 2cv reste un pur moment de plaisir. Pays Basque.

L’équipe Events Car assure une assistance de chaque instant pour que votre séminaire Rallye 2cv reste un pur moment de plaisir.

De quoi reprendre des forces avant de reprendre la route en 2cv ! Séminaire 2cv Pays Basque.

De quoi reprendre des forces avant de reprendre la route en 2cv !

Quand une femme ramène de son rallye 2cv au Pays Basque quelques douceurs à son mari réunionnais. Le rougail a de la concurrence ! Séminaire 2cv Pays Basque.

Quand une femme ramène de son rallye 2cv au Pays Basque quelques douceurs à son mari réunionnais… Le rougail a de la concurrence !

Jeu des 7 erreurs sur la façade d'une célèbre labourdine. Séminaire 2cv Pays Basque.

Jeu des 7 erreurs sur la façade d’une célèbre labourdine.

Table basque réputée et bien chauffée, l'auberge Ostalapia à Ahetze. Séminaire 2cv Pays Basque.

Table basque réputée et bien chauffée, l’auberge Ostalapia à Ahetze.

 


Juil 3 2017

Un rallye 2cv de port en port

Luc Fertin

Le Pays Basque est bien identifié par son implantation entre Terre et Mer. Durant nos rallyes, il est important que les participants découvrent l’ambiance locale et nous nous efforçons de créer des rallyes aux thématiques variées afin de découvrir toutes les facettes de l’histoire et de la culture basque. L’un de nos rallyes est justement orienté sur l’histoire de la côte basque, le savoir-faire de la construction des bateaux baleinier et des produits de la mer.

Ce rallye nommé « Le rallye des Puertos» s’organise selon ce programme : Au départ de la marina de Zumaia, les participants sont attendus pour une pause-café suivie d’un briefing sur la conduite d’une 2CV. Puis munis d’un Road Book directionnel, ils prennent ensuite la route direction Getaria. Une présentation des produits locaux issus de la pêche et de leur transformation leur est proposé au cœur de ce port de pêche le plus pittoresque de Gipuzkoa.

Lire la suite


Juin 2 2017

Combiner rallye 2CV et randonnée pédestre pour vos voyages d’entreprises

Luc Fertin

Envie d’une journée séminaire vintage et authentique, pourquoi ne pas allier rallye 2CV et randonnée douce ? Laissez-vous guider le temps d’une journée au cœur du Pays Basque.

Le Pays Basque regorge de paysages diversifiés et uniques. Riche de son histoire, l’arrière-pays est un passage indispensable pour découvrir son identité. La prise en charge des participants se fait à l’aéroport, à l’hôtel ou selon vos besoins. Ensuite une courte présentation (briefing) est réalisée autour de la conduite de cette mythique voiture puis nous vous invitons à prendre la direction des petites routes du Pays Basque.

Lire la suite


Mai 3 2017

Un rallye vintage en 2cv de Bordeaux à Arcachon

Luc Fertin

Bordeaux est un lieu privilégié pour l’organisation de séminaires. Cette ville possède de nombreux atouts comme l’accessibilité, l’hébergement, des lieux de réceptions… Mais la région bordelaise entourant la métropole est aussi très accueillante et attirante. Afin de découvrir les facettes de cette région, nous vous proposons ce moi-ci un rallye entre Bordeaux et Arcachon à bord de nos mythiques 2CV.

Les Deudeuchs à Arcachon

Tout d’abord, les équipes sont munies d’un roadbook directionnel pour les guider entre les différentes étapes et créer de la cohésion et du partage. Durant le trajet, plusieurs arrêts, épreuves ou défis attendent les participants. En quittant la métropole de Bordeaux, les équipes traverseront les vignobles bordelais et découvriront de célèbres châteaux. Ensuite, ils rouleront au cœur des forêts de Gironde en direction du Bassin d’Arcachon. Une épreuve est prévue entre ces deux étapes. Lire la suite