Mai 3 2017

Un rallye vintage en 2cv de Bordeaux à Arcachon

Luc Fertin

Bordeaux est un lieu privilégié pour l’organisation de séminaires. Cette ville possède de nombreux atouts comme l’accessibilité, l’hébergement, des lieux de réceptions… Mais la région bordelaise entourant la métropole est aussi très accueillante et attirante. Afin de découvrir les facettes de cette région, nous vous proposons ce moi-ci un rallye entre Bordeaux et Arcachon à bord de nos mythiques 2CV.

Les Deudeuchs à Arcachon

Tout d’abord, les équipes sont munies d’un roadbook directionnel pour les guider entre les différentes étapes et créer de la cohésion et du partage. Durant le trajet, plusieurs arrêts, épreuves ou défis attendent les participants. En quittant la métropole de Bordeaux, les équipes traverseront les vignobles bordelais et découvriront de célèbres châteaux. Ensuite, ils rouleront au cœur des forêts de Gironde en direction du Bassin d’Arcachon. Une épreuve est prévue entre ces deux étapes. Lire la suite


Mar 3 2017

Séjour récompense au volant d’une 2cv

Luc Fertin

Incentive, objectifs de vente, concours clients, cadeaux, stimulation, motivation…Vous recherchez la prestation idéale et vous n’avez pas encore trouvé ?

Testez donc le Séjour de deux jours au volant d’une 2cv  auprès de vos collaborateurs, vendeurs ou distributeurs et c’est la garantie du plaisir, des sourires et des souvenirs en retour.

La route des saveurs

La route des saveurs

Lire la suite


Juil 18 2014

RN7 en 2cv : Paris devient « la banlieue de Saint-Paul de Vence »

Luc Fertin

Avant de vous souhaitez à tous de très bonnes vacances, je ne résiste pas à vous inviter à parcourir un excellent article ayant pour sujet les  » Routes mythiques« 

996 kilomètres, de Paris à Menton. Des bords de la Seine à la frontière italienne. La RN7 traverse la France, mais elle la raconte également. Cette route est une vraie leçon d’histoire-géo, qui résume toutes nos révolutions économiques depuis les lointaines Trente Glorieuses.

On démarre au point zéro : sur le parvis de Notre-Dame. C’est là son départ officiel. Dans les faits, on passe du périph’ à la grande banlieue : Juvisy, Corbeil-Essonnes, Fontainebleau… On retrouve un peu du parfum de la RN7 en traversant le Loiret. Montargis, baptisée « la Venise du Gâtinais », est traversée de part en part par notre fameuse route et garde un peu de son charme d’antan.

Car la RN7 aujourd’hui, c’est surtout de la nostalgie. Celle d’une époque où l’été arrivait d’un seul coup et lançait les Français sur les routes à l’assaut des plages. On embarquait dans la voiture de papa, une 204, une R16 ou une 2CV, avec la glacière et les cartes Michelin. Maman guettait les panneaux, papa surveillait le voyant de température et les enfants demandaient si l’on était bientôt arrivé.

La route a été déclassée en route départementale sur certains tronçons, mais elle garde ses aficionados. Le maire de Tain-l’Hermitage, Gilbert Bouchet, a ainsi créé une association, « Aire N7 », qui compte valoriser ce patrimoine, sur le modèle de la fameuse route 66 américaine.

« La RN7, c’est comme l’auberge espagnole, on y trouve ce qu’on y cherche… », explique Thierry Dubois, spécialiste de la RN7 et auteur de plusieurs ouvrages et BD sur le sujet.

On peut encore trouver des traces de la belle époque dans le Nivernais. Des restaurants « relais-étape », des garagistes à l’ancienne, avec la pompe à essence, la boutique et l’atelier en enfilade. Mais c’est entre Valence et Avignon que la RN7 a gardé un vrai parfum « vintage ». Des villages bordés de platanes, des places ornées de fontaines, des joueurs de pétanque et quelques boutiques qui annoncent la Provence : nougats, calissons et autres douceurs parfumées à la lavande.

Avant d’arriver à Orange, il faut faire une halte à Piolenc, où l’on célèbre la route avec un « musée mémoire de la Nationale 7 ». Des autos vintage, des motos, des caravanes, mais aussi un film, des documents et des panneaux qui racontent ce que furent les grandes heures de cette route des vacances. « Pour les gosses qu’on était, les départs en vacances, c’était la fête : on regardait les belles autos, les gros camions, les gens de la ville qui s’arrêtaient dans le village pour se restaurer et laisser reposer les moteurs. Mais dès que l’autoroute A7 a ouvert, dans les années 60, ça a peu à peu disparu », se souvient un ex-hôtelier de Piolenc.

d’après un article de Thierry Meissirel / Le Progrès.fr


Nov 14 2013

DES RALLYES à l’ABRIS…

Luc Fertin

Pour vos rencontres professionnelles hivernales, ne pariez pas sur le beau temps et le soleil, mais assurez-vous plutôt une activité tout temps.

Même pas peur !

Prêt à partir ?

Sous forme de rallye, de transferts ou de véhicule de liaison, nous vous proposons pour cet hiver de louer nos 2cv et ainsi de ne plus vous soucier des conditions climatiques le jour de l’activité.

De plus, pour chaque sortie, nous vous proposons le plaid « spécial 2cv » car il faut reconnaître que le chauffage de la demoiselle a quelques lacunes en matière de rendement !

Le refroidissement à air ne permet pas la circulation d’eau dans un radiateur de chauffage et la chaleur du moteur met un peu de temps à arriver aux places arrières.

Enfin, la capote de la 2cv est parfaitement étanche et comme nos rallyes ne dépassent pas la ½ heure de conduite consécutive, les participants seront toujours au sec !

Par ailleurs, nous sommes entièrement à votre écoute pour vous conseiller, selon la région du rallye, un « stop » découverte et en profiter pour quelques dégustations ou stimulants calorifiques !

A bientôt

L’équipe de EVENTS CAR

Des 2cv à l'abris !